Dans la musculation nous avons chacun nos objectifs. Nous ne commençons pas pour les mêmes raisons et nous n’avons jamais le même point de départ. À force de me suivre et de voir mes photos évolution vous avez bien dû comprendre que pour ma part j’avais besoin de prendre du poids. Que ce soit d’un point de vue esthétique mais surtout pour ma santé. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas une chose facile de prendre du poids. Comme tous objectifs c’est un combat d’aujourd’hui, de demain et bien plus encore.

Depuis que je suis en âge de marcher je n’ai jamais été en surpoids bien au contraire. Les années se sont écoulées les unes après les autres avec un poids entre 41 et 43 kg jamais plus. En 2012 j’ai eu ma première fausse couche, (vous pouvez lire mon premier article sur mon évolution où je vous explique ce qui m’a poussé à commencer icipuis d’autres qui ne m’ont aidé en rien niveau poids et encore moins mentalement.

Ma transformation a commencé en avril 2015, à la maison dans un premier temps. Je me suis aidée grâce au livre « Muscu sans matériel » de Mark Lauren. J’ai commencé également à ce moment-là à manger plus sainement. Dans un premier temps j’ai seulement recommencé à manger aux bonnes heures mais surtout de vrais aliments, de vrais repas. Car ne prenant pas de poids je me permettais de mal manger quotidiennement. La mal bouffe, les grignotages c’était mon alimentation normale. J’ai donc dû réapprendre à manger. Faire les courses c’est révélé être un vrai casse-tête d’ailleurs.

evolution du corps

Je n’ai pas de recette miracle comme certain(e)s ont l’air de penser. Un repas type chez moi ce sera Steak ou bien poulet, avec des haricots ou des brocolis, et des pâtes complètes ou bien du riz ou encore du quinoa/boulgour. J’alterne pour ne pas trop me lasser justement de la simplicité car pour ne pas mentir je suis une piètre cuisinière.

En ce qui concerne les quantités, cela a augmenté au fur et à mesure. Au début clairement j’avais du mal à finir mes petites assiettes. Mon estomac était tellement rétréci par le peu de vrai repas que j’avais. Je ne pèse rien même si je devrais probablement, mais pour l’instant je n’ai pas envie de « me prendre » la tête avec cela. Quand on apprend à connaître son corps on arrive à gérer à peu près à l’œil. Professionnelle vous dîtes ? J’apprends par moi-même, je suis attentive aux réactions de mon corps et cela personne ne peut le faire à ma place. Alors certes ce n’est pas millimétré, tout contrôlé, je ne progresse probablement pas aussi vite que si je réglais tout de A à Z mais je fais tout cela par plaisir et je ne suis pas encore en période de compétition donc j’estime que cela est suffisant. Ne vous dégoûtez pas dès le début sinon dans 2, 3 ou même 5 ans qui dit que vous ferez encore cela ? Je n’oublie pas que je suis dans ma première année et que j’ai le temps d’ajouter toutes sortes d’exigences.

evolution

Au bout de 2 mois de musculation ( donc 6 mois en tout) en salle le fait que je me dépense énormément, que je brûle énormément de calories j’ai ressenti le besoin tout naturellement de beaucoup plus manger pour ne pas me sentir fatiguée, d’autant plus que je travaillais en usine à mes débuts et j’étais très fatiguée d’accumuler 39h par semaine de boulot plus mes 10h de salle. C’est en reprenant un rythme très élevé que j’ai naturellement eu besoin de combler tout cela. De ce fait au fil du temps j’ai pu prendre convenablement du poids, pour vous donner une idée après 2-3 ans à stagner autour des 41-43 kg j’ai pris quasiment 10 kg depuis le début de ma transformation.

evolution du dos

En ce qui concerne mes entraînements, je me suis toujours entraînée de façon à ce que je prenne en volume. Au début je cherchais un peu mes charges à la salle et je n’osais pas spécialement mettre beaucoup, vive les stéréotypes de la femme qui deviendra un homme si elle pousse plus de 2 kilos. À présent, je cherche continuellement mon maximum. Je fais toujours ou presque des séries entre 10 et 12 répétitions avec le maximum de charge. N’ayez pas peur les filles bien au contraire ! Vous ne deviendrez pas hulk.

On me demande souvent niveau cardio ce que je fais. Alors pour faire simple et pour ne pas vous mentir je n’en fais presque jamais, je fais parfois un petit circuit cross fit en début de séance pour me chauffer et j’attaque ma séance après avoir préalablement fait quelques étirements. Il y a que lorsque je souhaite sécher que j’ajoute une heure de cardio à ma séance d’entrainement quotidienne. En dehors de cela j’évite car cela m’empêche plus ou moins de prendre en masse.

J‘aurais envie de finir sur une petite note pour faire réfléchir quelques personnes. Je reçois souvent des questions par rapport à l’alimentation, alors non je ne peux pas vous faire de programme ni vous conseillez correctement car je ne suis pas nutritionniste ! Je ne peux pas non plus vous donner mon programme alimentaire parce que je n’en ai pas.

evolution bas

Posez des questions c’est bien, mais n’oubliez pas que vous êtes uniques. Ce qui marche sur moi ne marchera pas forcément sur vous. De plus personne ne peut mieux vous connaître que vous-même. Lisez, beaucoup ! Cherchez à vous instruire vous-même, que ce soit du côté alimentation, comme du côté entrainement. N’attendez pas qu’on vous donne tout, tout cuit dans le bec. Apprenez à savoir ce qui est le mieux pour vous, apprenez à vous connaître.

N‘oubliez pas que vous ne changerez pas en un mois, ou deux. Oubliez la préparation pour le corps parfait deux mois avant l’été. Votre corps s’entretient quotidiennement et sur la durée.

Persévérez, n’abandonnez jamais.

Des bisous, S.


SUIVEZ – MOI :

Icones-Sociales-Tropicales-HellocotonIcones-Sociales-Tropicales-InstagramIcones-Sociales-Tropicales-Facebook


sel-hc

Rendez-vous sur Hellocoton !