Il y a quasiment un an je vous faisais mon premier article au sujet du Bujo. Pour les retardataires je vous laisserai lire cet article qui vous donnera toutes les informations. En ce début d’année avec les bonnes résolutions, on veut mieux s’organiser et j’en passe. Je me suis dis qu’un petit compte rendu de l’année dernière dans mon bujo pouvait être sympathique.

J’ai commencé mon bujo milieu janvier de l’année dernière. Pendant plusieurs mois j’ai adoré l’utiliser, le décorer. J’ai vraiment vu la différence niveau productivité. J’avais tellement envie de remplir mes objectifs que je structurais mes journées bien mieux qu’avant et chaque jour je remplissais ma liste, ou presque selon les tâches à accomplir qui peuvent prendre plus de temps que prévu.

Premièrement, faisons un petit retour sur tout ce qui est trackers. Clairement cela m’a beaucoup amusé au début. Je trouvais ça super ludique et c’est devenu clairement une habitude de le remplir au fur et à mesure.

J’ai utilisé plusieurs trackers notamment pour mon humeur car j’étais en plein changement mental. J’avais besoin de faire une rétrospective en fin de chaque mois. J’ai également tracké mon travail, mes lectures, mon entraînement. Je trouvais cela déjà bien suffisant pour ce dont j’avais besoin. Après, certains en utilisent d’autres, comme pour tracker leur sommeil, l’eau etc.

En terme de page de garde, de semainier on est passé des pages travaillées aux pages plus simplistes. Comme vous l’avez probablement vu sur le mood tracker il manque la moitié d’une année. Ce n’est pas pour rien. J’ai tenu six mois. Pour être franche je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai arrêté quasiment du jour au lendemain. J’ai fini par ne plus rien noter, à tout garder en tête, à oublier des tas de choses et même à moins travailler. On peut dire que c’était un peu la dégringolade, d’ailleurs totalement à l’image de ma fin d’année. En plus de cela, à aucun moment je ne me suis dis « mais recommence, ça te convenait si bien ». Je n’ai pas tenu, je n’y suis pas revenue alors que j’aurai dû. D’une, parce qu’il s’agit au final de ma vie que j’ai besoin de prendre en main. Deuxièmement, cela m’aidait vraiment à organiser et structurer. Troisièmement, le temps que je pouvais passer à le créer me faisait mentalement, énormément de bien.

C’est bien pour cela que, j’ai repris un nouveau bujo. On recommence plus motivée que jamais !

De votre côté, pour celles ou même ceux qui en ont un, où en êtes-vous aujourd’hui ?

PS : J’ai créé un second compte instagram pour pouvoir partager tout ça un peu quand je veux et pouvoir suivre aussi les comptes en rapport, sans que tous soit mélangé sur mon compte principal du coup c’est par ici : S.BUJOTIME

Des bisous, S. ♡


SUIVEZ MOI :

Rendez-vous sur Hellocoton !